Galerie

« La forêt est notre mère. Notre lignée trouve son origine dans les arbres. Nous sommes les descendants de primates arboricoles. Pendant près de deux millions d’années, nos ancêtres ont parcouru la canopée de la sylve primale. D’ailleurs, notre main préhensile est l’héritage de cette lointaine époque où nous nous déplacions d’arbre en arbre. Ensuite, la forêt a continué à abriter et nourrir les premiers humains, chasseurs-cueilleurs, dans leurs pérégrinations continentales. C’est au cours de la Révolution Néolithique – il y a 10 000 ans – que les premiers agriculteurs et éleveurs brisent notre alliance ancestrale avec la forêt. »

Francis Martin

Microbiologiste et génomicien

vLivradois-Forez

La forêt monde

Bien que menacée par les activités humaines, ici, les habitants tentent de se réconcilier avec ces sanctuaires végétaux pleins de mystères et de légendes. En Livradois-Forez, le couvert forestier s’étend sur 55% du territoire dont 28% présentent des peuplements anciens (au moins 200 ans d’occupation forestière). Venez à la rencontre de ces formidables écosystèmes riches en biodiversité. Tendez l’oreille, ouvrez les yeux, humez l’air frais riche en humus, avec de la chance quelques chevreuils pourront se faire admirer, le tambourinage du pic épeiche viendra briser le silence des bois accompagné peut-être par le Pinson des Arbres ou encore la Mésange Charbonnière… là-haut, dans le ciel, le cri du Milan Royal  indique qu’il est en chasse !!! Tous les sens sont en éveil au milieux des arbres.

Livradois-Forez

L’or bleu des montagnes

De part ses reliefs, les ruisseaux sont nombreux, courant le long des versants, se rassemblant en fond de vallée, et précipitant la Dore, l’Ance à travers des gorges encaissées.
De
puis longtemps, l’eau à permis aux habitants de créer de l’activité dans ces territoires reculés, au climat rude. En effet, les moulins à papier, à huile, dans les scieries, à farine…encore observables aujourd’hui, ont fait la fortune de quelques uns.
Et puis la montagne est aussi un formidable château d’eau notamment grâce aux tourbières qui représentent un exceptionnel vivier d’êtres uniques. Saviezvous par exemple que nous avions des plantes carnivores ? Si si, je vous jure
!!!!

Livradois-Forez

Crêtes et les jasseries

« Ici ce n’est pas haut, mais on voit loin… » Inconnu

En dépassant 1200 m, bienvenu sur un endroit d’exception : les parties sommitales du massif, les crêtes, sont appelées aussi les Hautes-Chaumes. C’est le trésor des foréziens.
Montagnes anciennes, longtemps recouvertes par la forêt, l’élevage y a progressivement pris sa place, ouvrant les paysages. On peut encore admirer des fermes d’altitude appelées ici des Jas. Les habitants ont à cœur de préserver ce patrimoine local.
Entre tourbières, prairies, landes, bois dispersés et zones rocheuses, les hauts chaumes nous présentent une superbe mosaïque de milieux très divers. Cela vous intéresse, préparez vous, les visiteurs disent souvent que ces vastes étendues ressemblent à la Mongolie ou au steppes nordiques !!! Quelle voyage !

 

Les autres massifs

Au-delà des cimes

Taillefer (38)

Cirque du fer à cheval (74)

Taillefer (38)

Vercors (38)

Vanoise (73)

Sancy (63)

Zugspitze, Alpes Bavaroises

La Soufrière (97)

Plage de Reynisfjara, Islande

gtag("config", "AW-11178456628")